Rechercher
  • Corinne Bertaiola

Candidose, en quoi la naturopathie peut vous aider ?



La candidose est un problème encore mal connu dans le sens où on sait ce que c’est mais le monde médical souvent, ne sait pas le traiter. Hors, aujourd’hui de plus en plus de personnes souffrent de candidose et ne savent plus vers qui se tourner pour trouver une solution. Et si la naturopathie pouvait vous aider ?

Voyons pourquoi un accompagnement avec un naturopathe pourrait être bénéfique quand on est victime d'une invasion de Candidas !




candidose et naturopathie


Revoir son alimentation


Tout d’abord la candidose, même si elle est multifactorielle, est avant tout liée à une mauvaise alimentation. Logique puisque généralement, elle se développe dans le système digestif, que ce soit l’intestin, l’œsophage ou la bouche. Mais que se passe-t-il vraiment ?


L’alimentation est souvent trop riche en sucres (tous les sucres) et le Candida est une levure, il se nourrit de sucre donc cela va lui permettre de se développer davantage. Ce développement va entraîner un déséquilibre au niveau de la flore intestinale, ce qu’on appelle une dysbiose. Attention, il existe plusieurs types de dysbioses, elles ne sont pas toutes relatives au Candida.

Cette consommation excessive de sucre est souvent accompagnée d’autres aliments acidifiants (produits laitiers, viandes en excès, produits industriels…). Quand cela fait partie de notre régime quotidien, jour après jour, mois après mois, le corps n’arrive plus à réguler le pH qui finit par se modifier et devient de plus en plus acide. C’est là que les choses se compliquent car le Candida se transforme en milieu acide. Il passe de sa forme levure à sa forme micellaire et devient beaucoup plus agressif tout en se reproduisant plus vite et plus loin.


Un changement d’alimentation est donc nécessaire pour agir sur la cause de la candidose. Le rééquilibrage alimentaire est le principal axe de travail de la naturopathie, basée sur le principe d’Hippocrate : « Que ton aliment soit ton médicament !».




Rechercher un équilibre pour éviter le retour de la candidose


Les traitements antifongiques sont là pour éliminer les levures, ils agissent sur les symptômes. Beaucoup de professionnels recommandent de prendre des probiotiques pour amener de bonnes bactéries dans l'intestin et reconstruire la flore.

Mais si on continue à nourrir le candida avec du sucre et si on maintient un pH acide qui le transforme, il continuera de se développer et de nous agresser, la dysbiose persistera.

Pour éliminer une candidose et éviter les rechutes, il faut rétablir un équilibre acido-basique afin que la flore intestinale puisse revenir à un état "normal". Ce qui est assez long à faire mais pas impossible.


Agir pour retrouver un équilibre acido-basique est un travail de fond sur TOUT l’organisme, cela revient à travailler sur le terrain. C’est l’essence même de la naturopathie.




S'occuper du mental


Les personnes qui développent une candidose sont généralement des personnes anxieuses, fatiguées et qui se trouvent parfois dans un état dépressif. Le stress acidifie le corps et participe au développement du Candida, il diminue l’efficacité du système immunitaire, il dérègle le fonctionnement hormonal…Le stress doit être pris en compte dans l’accompagnement de la candidose. Souvent les médecins manquent de temps pour offrir un temps d'écoute important et prendre en charge tous les aspects. Il faut dire aussi qu'ils sont spécialisés et n'ont pas toujours une vue d'ensemble suffisante.


Une séance avec un naturopathe dure entre 1h20 et 2h, car il cherche à avoir un maximum d'informations sur l'environnement, le vécu et la personnalité de la personne. Cela lui permet de dresser un bilan naturopathique et de "définir" le terrain du consultant. La naturopathie présente une approche globale, dite holistique. Elle prend en compte tout le corps mais aussi le mental et l’émotionnel.




Chercher toutes les causes, un grand principe de naturopathie


Pour résumer, quand vous développez une candidose, c’est parce que vous mangez mal et que vous êtes stressé. Cela crée une acidité accompagnée d’un déséquilibre de la flore intestinale : vous ouvrez grand la porte au Candida Albicans.

Les questions que vous devez vous poser sont :

- Pourquoi vous mangez aussi mal tout en sachant que ce n’est pas bon pour vous ?

- Pourquoi vous êtes aussi stressé ?

- D’où vient ce vide que vous ressentez ?

- Pourquoi vous ne prenez pas soin de vous ?


Quand on se tourne vers le sucre, c’est souvent pour y trouver du réconfort. Le fait de ne pas prendre soin de soi, de ressentir un vide traduisent un déséquilibre d'ordre émotionnel.


La naturopathie recherche les causes du mal être. La cause émotionnelle ne doit pas être négligée. C’est en ayant toutes les cartes en main que vous pouvez sortir de la spirale infernale de la candidose.





Pour travailler sur les différents facteurs à l'origine du développement du Candida Albicans, une approche globale est nécessaire mais cela n’exclut pas un suivi médical. Vous avez besoin d’un accompagnement qui prend en charge : l’alimentation, l’équilibre acido-basique, le nettoyage du système digestif, le stress et le côté émotionnel.

Vous voulez en finir avec la candidose, que les mycoses deviennent un souvenir. Vous pouvez retrouver de l’énergie et un équilibre : la naturopathie vous offre une solution.


Si vous souffrez d’une candidose et que vous pensez que la naturopathie peut vous aider, laissez un commentaire.

3 vues1 commentaire