Rechercher
  • Corinne Bertaiola

Tous les naturopathes ne sont pas formés à la candidose


Quelle place occupe la candidose dans les écoles de naturopathie ? L’étude de la naturopathie est vaste et évolue sans cesse. Il est impossible d’étudier toutes les problématiques de santé qui existent et de maîtriser toutes les méthodes, tous les outils.





Les formations en naturopathie


Les enseignements fondamentaux en naturopathie reposent sur l’hygiène de vie (alimentation, activité physique, environnement, sommeil,…). On étudie la physiologie pour comprendre les mécanismes du corps humain et un peu de psychologie. Puis on nous enseigne les divers « outils naturels» dont nous disposons : les plantes (extraits, infusions, aromathérapie, gemmothérapie), les techniques respiratoires, vibratoires, manuelles, l’hydrologie, la nutrithérapie.

On nous apprend à faire une anamnèse, identifier des tempéraments, des constitutions et des diathèses, à faire des liens et chercher les causes.

Où se situe la candidose la dedans ?



La candidose dans les formations


En réalité, les écoles ne nous apprennent pas comment régler une candidose. La problématique est expliquée (et encore, pas dans toutes les écoles) pour comprendre les causes possibles et son développement, cela donne des pistes de travail. On n’apprend pas un protocole « testé et approuvé ».

Pour compléter les formations des écoles, il y a un gros travail de recherche, de lecture et de suivi de conférences. La candidose fait partie des problématiques complexes.

On peut trouver quelques modules complémentaires qui approfondissent certaines thématiques. Ces modules ne sont pas proposés dans toutes les écoles et sont en option donc peu de naturopathes sont réellement formés pour être efficace dans l’accompagnement d’une candidose.



Chacun sa spécialité


Par exemple, toutes les personnes qui travaillent dans le bâtiment ont appris des bases communes sur les procédés de construction, les matériaux, les outils mais chacun va développer sa spécialité. Une personne qui travaille dans ce secteur ne maîtrisera pas toutes les étapes d’une construction. Celui qui se spécialise dans l’isolation ne sera pas forcément très doué pour faire une toiture, le carreleur ne saura peut-être pas faire la plomberie…

Comme dans tous les corps de métier, chaque naturopathe va développer une spécialité. Vous trouverez des naturopathes spécialisés dans la grossesse, d’autres pour les sportifs, dans l’accompagnement d’un cancer, dans les problèmes cardio-vasculaires…et quelques-uns dans la candidose.



Trouver la bonne personne


Certes la naturopathie offre une approche complètement adaptée à la candidose, mais il faut consulter un naturopathe dont c’est la spécialité, sinon vous risquez fort d’être déçu. Je vois des personnes qui ont acheté beaucoup de compléments alimentaires pour peu de résultats, d’autres qui se sont épuisées à suivre un régime qui n’était pas le bon. Ce n’est pas parce que le naturopathe qui vous a conseillé était incompétent ou que la naturopathie n’est pas efficace, c’est parce que cette personne n’était pas spécialisée dans votre problématique. Le choix de la personne qui vous accompagne dans cette transformation est très important.




Si vous cherchez un naturopathe spécialiste de la candidose, je vous invite à cliquer sur ce lien : https://www.energienaturellecb.fr/candidose-crush

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout